Le groupe va reprendre 2 520 sala­riés de l’en­seigne d’ha­bille­ment qui emploie actuel­le­ment 5 400 personnes. “Nous ne pouvons pas dire que ce soit une bonne nouvelle”, réagit le délé­gué CFDT Jean-Louis Alfred. Article original