Le colo­nel Frédéric Barbry, porte-parole de l’état-major des armées, évoque le retrait de lits à l’hô­pi­tal de campagne de Mulhouse, des lits qui vont être réar­ti­cu­lés, dans des zones de plus forte pres­sion. Article original