Les fêtes sont là, la semaine prochaine et celle d’après, nous allons réveillon­ner. Mais tout le monde va-t-il pouvoir en profi­ter ? Article original