Aux prises avec une écono­mie fragi­li­sée par le Brexit et les consé­quences de la pandé­mie de Covid-19, le gouver­ne­ment britan­nique tente ainsi de répondre à la pénu­rie de main d’œuvre dans le pays, notam­ment dans le secteur de l’hôtellerie, mais il reste beau­coup à faire, témoigne Arnaud de Saint-Exupéry, diri­geant des hôtels Hyatt. Article original