“On parle proba­ble­ment de plus de 200 millions d’eu­ros”, a estimé ce dimanche sur fran­ceinfo Fabien Bazin, président PS du Conseil dépar­te­men­tal de la Nièvre. Article original