Le recours à la rupture conven­tion­nelle est en forte hausse depuis plusieurs années, et coûte des milliards d’euros à l’État. Article origi­nal