De nombreux Rwandais ont été condam­nés par la justice de leur pays, la justice inter­na­tio­nale ou celle de pays occi­den­taux, pour des faits liés au géno­cide de 1994 au Rwanda. Article original