Un collec­tif de livreurs a choisi la date de la Saint-Valentin, vendredi 14 février, pour dénon­cer la préca­rité de leur métier. Ils appellent les Français à boycot­ter la plate­forme Deliveroo pour laquelle ils travaillent. Article origi­nal