Trois amies ont imaginé l’application Drepacare. Elle permet d’aider et conseiller les personnes atteintes de drépa­no­cy­tose. Article original