Une seule ciga­rette peut avoir un gros impact sur le cerveau des femmes et c’est sans doute ce qui explique pour­quoi elles ont plus de mal à arrê­ter de fumer que les hommes. Une décou­verte impor­tante alors que démarre mardi 1er novembre le “mois sans tabac. Article original