Une enquête IFOP pour l’ins­ti­tut Jean Jaurès inter­pelle : 20 % des 18–24 ans estiment que la science apporte à l’homme plus de mal que de bien, et 69% d’entre eux croient au moins à une vérité alter­na­tive. Article original