Avec les nouvelles règles mises en place durant la crise sani­taire, les compa­gnies aériennes ne sont plus forcées de rembour­ser leurs clients. Elles peuvent se conten­ter de leur propo­ser un avoir. Article original