Au moins 22 millions de personnes seraient mena­cées par la faim d’ici septembre, alerte le Programme alimen­taire mondial. Article original