Quand le portable se met au service des violences conju­gales.… A l’ori­gine ce sont des logi­ciels instal­lés dans les smart­phone pour surveiller les enfants à distance, mais aujourd’­hui leur usage est détourné. Ils servent désor­mais à traquer son ou sa parte­naire sans qu’il ou qu’elle le sache et sans lais­ser de trace. Article origi­nal