Face à la ferme­ture des salles de concerts et des boîtes de nuit, les fêtards se tournent désor­mais vers des soirées “open air”, des soirées en exté­rieur soumises au respect des gestes barrières. Article original