Etat d’urgence revu à la baisse, nouveau gouver­ne­ment et annu­la­tion de plusieurs condam­na­tions, le régime d’Omar el-Béchir alterne répres­sion et assou­plis­se­ment pour échap­per à une aggra­va­tion de la contes­ta­tion. Article origi­nal