Il s’agit d’un procès inédit dans le monde arabe, car jamais l’au­teur d’un putsch réussi n’avait été jugé dans l’his­toire récente. Article origi­nal