“Les bébés sont rela­ti­ve­ment petits, mais ils sont en bonne santé”, a souli­gné la direc­trice de l’Orphelinat des éléphants de Pinnawala, le prin­ci­pal du pays. Article original