L’état d’ur­gence a été décrété après que le Premier ministre sri-lankais a démis­sionné à la suite de sanglants affron­te­ments dans l’île. Article original