A la tête de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis 15 mois, l’an­cienne ministre nigé­riane de l’Economie a fait abou­tir plusieurs dossiers après des décen­nies d’im­mo­bi­lisme. Article original