L’absence du chef de l’Etat suscite des inter­ro­ga­tions sur son état de santé. Article original