La dernière exécu­tion de prison­niers condam­nés à la peine capi­tale remonte à août 2015 : dix membres présu­més du groupe jiha­diste Boko Haram avaient été fusillés. Article original