Sur 58 prison­niers de Boko Haram captu­rés lors d’une récente opéra­tion mili­taire, 44 ont été retrou­vés morts dans leur cellule. Selon les auto­ri­tés, ils se seraient suici­dés en avalant une substance toxique. Article origi­nal