C’est une petite révo­lu­tion dans le monde ferro­viaire. La région Provence-Alpes-Côte-D’azur devrait être la première collec­ti­vité à se passer de la SNCF sur l’une de ses lignes TER. Les 160 kilo­mètres entre Marseille et Nice seront attri­bués à l’opé­ra­teur privé Transdev, consé­quence de l’ou­ver­ture à la concur­rence. Transdev promet de propo­ser plus de trajets au même prix en 2025. Article original