La candi­da­ture de la sœur du roi est inédite dans ce pays. Aucun membre de la famille royale n’avait jamais brigué le poste de chef du gouver­ne­ment depuis l’établissement de la monar­chie consti­tu­tion­nelle, en 1932. Article origi­nal