Le mouve­ment de colère des inter­mit­tents du spec­tacle prend de l’ampleur. Avec la ferme­ture de leurs lieux de travail, les tech­ni­ciens, comé­diens et autres profes­sion­nels du théâtre et du spec­tacle ne s’en sortent plus. Ils réclament la réou­ver­ture des salles de spec­tacle. Article original