Les profes­sion­nels atten­daient avec impa­tience les premiers vacan­ciers. Ils sont bien là, mais ils sont peu nombreux et, à la mer comme à la campagne, les campings sont boudés par les touristes étran­gers cette année. Article origi­nal