Deux tests et une quaran­taine sont impo­sés aux touristes à l’arrivée en Islande. Résultat, presque aucun touriste ne fréquente plus les sites du pays, pour­tant très popu­laires ces dernières années. Article original