Après trois semaines au chômage partiel forcé, les employés de l’usine Toyota d’Onnaing ont repris leurs postes, le 13 septembre. Avec une produc­tion au ralenti. Article original