À partir du mardi 10 janvier, des billets de TGV et d’Intercités seront plus chers de 5 %. La SNCF justi­fie cette déci­sion par l’ex­plo­sion de ses dépenses en élec­tri­cité. Article original