Le débat autour de la semaine des quatre jours revient dans l’ac­tua­lité. Cette confi­gu­ra­tion déjà exis­tante en Espagne, a séduit certains candi­dats à la prési­den­tielle, qui comptent la mettre en vigueur en France. Article original