L’augmentation du nombre d’ac­ti­vi­tés conduites dans l’es­pace extra-atmo­sphé­rique pour­rait le rendre, dans le pire des cas, “inac­ces­sible pour l’hu­ma­nité”, s’alarment ces élus de tous bords et de 15 pays. Article original