Un procès doit juger la diffu­sion d’un texte humo­ris­tique paro­diant le Coran à propos du coro­na­vi­rus. Article origi­nal