Un accord avec SpaceX a été signé par la NSF, la fonda­tion des sciences améri­caines. Et il contraint pour la première fois SpaceX à préser­ver le ciel : l’entreprise s’est enga­gée à réduire la brillance des nouveaux satel­lites Starlink. Article original