La Nasa assure toute­fois qu’il n’y a rien à craindre et rappelle que des asté­roïdes de cette taille passent à quelques millions de kilo­mètres de notre planète envi­ron une demi-douzaine de fois par an. Article origi­nal