“Il n’y a actuel­le­ment aucun risque pour la sécu­rité des personnes à terre, mais la situa­tion conti­nuera à être surveillée”, a affirmé la garde côtière cana­dienne. Article original