La baisse de socia­bi­lité parfois asso­ciée à la consom­ma­tion de canna­bis est la consé­quence d’une alté­ra­tion du méta­bo­lisme du glucose dans le cerveau, indiquent les cher­cheurs. Article origi­nal