Le mouve­ment est certes encore margi­nal, mais il illustre une défiance envers une poli­tique de santé jugée aux mains des pays déve­lop­pés. Article origi­nal