Jeudi 4 août , l’accès aux urgences conti­nue d’être régulé pour faci­li­ter la prise en charge des patients. Cependant, selon le syndi­cat des urgen­tistes, cette solu­tion ne suffit pas. Article original