La France étant confi­née, les vacances de prin­temps ont été sacri­fiées, peut-être pour nous assu­rer un bel été. À Noyers-sur-Serein (Yonne), pas de touristes, alors qu’ha­bi­tuel­le­ment la période s’y prête très bien. Article original