“Il y aura imman­qua­ble­ment d’autres tensions, mais mon devoir est de faire chemi­ner ce travail” de mémoire, a estimé le président de la République dans un entre­tien accordé à France Inter. Article original