Un rapport d’Amnesty International que la Cellule inves­ti­ga­tion de Radio France révèle lundi avec l’organisation Forbidden Stories établit qu’un jour­na­liste d’in­ves­ti­ga­tion maro­cain a été victime d’une attaque de Pegasus. Ce logi­ciel espion, qui permet de prendre le contrôle des smart­phones, serait utilisé par plusieurs régimes auto­ri­taires. Article origi­nal