“Preuves d’in­no­cence”, la nouvelle série docu­men­taire de Netflix, suit les travaux du “Innocence Project”, une orga­ni­sa­tion fondée en 1992 travaillant à obte­nir l’ac­quit­te­ment de personnes accu­sées à tort. C’est le cas de Franky Carrillo. Article original