Ces points blancs ne sont pas des ovnis, ce sont des satel­lites. Et avec le projet Starlink, Elon Musk et SpaceX comptent en placer 40 000 en orbite à 400 km au-dessus de nos têtes. Une pollu­tion lumi­neuse qui inquiète les astro­nomes. Pendant ce temps-là, dans l’es­pace… Article original