“Il va falloir faire entendre un peu plus fort les moti­va­tions de ces grèves”, contre la réforme des retraites, estime Philippe Martinez, secré­taire géné­ral de la CGT. Article original