Il s’ap­pe­lait Rafiki, c’était l’un des gorilles les plus célèbres d’Ouganda. Le mardi 2 juin 2020, il a été retrouvé mort, son abdo­men percé par un objet tran­chant… Article original