Grâce aux para­dis fiscaux, Dominique Strauss-Kahn a écono­misé des millions d’eu­ros d’im­pôts. C’est l’une des révé­la­tions des “Pandora Papers”. Voici comment l’an­cien patron du FMI s’y est pris. Article original