Le secré­taire d’État aux Transports répon­dait à la demande de certains élus locaux, comme la prési­dente de la région Occitanie. Article original