Dans le nord de la Tanzanie, plus de 20 000 Massaïs ont été expul­sés de leurs terres pour créer une zone de chasse réser­vée au prince héri­tier de l’émi­rat de Dubaï. Lorsqu’ils ont voulu protes­ter, les forces de l’ordre tanza­niennes leur ont tiré dessus. Un extrait d’ ”Envoyé spécial” du 5 janvier 2023. Article original