Dans l’aire proté­gée du Ngorongoro, au nord de la Tanzanie, plus de 20 000 nomades massaïs ont été expul­sés de leurs terres ances­trales pour créer une réserve desti­née “préser­ver la faune”. Ceux qui tentaient de péné­trer la zone se sont fait tirer dessus par les forces de l’ordre… Article original